Dialog Semiconductor : Apple débourse 600 millions de dollars en participation

Comme à son habitude, Apple reste discret sur ce genre de transaction. Ce fût aussi le cas pour le récent rachat de Spektral, start-up danoise spécialisée dans la réalité augmentée. Cette fois-ci, la société a déboursé la somme astronomique de 600 millions de dollars pour mettre au point des puces électroniques plus rapides et plus efficaces. Son objectif est de différencier son matériel du reste des composants électroniques de ses concurrents.
C’est une dépense en deux parties : 300 millions de dollars déboursés cash pour racheter une partie de Dialog Semiconductor. Il s’agit d’un fabricant de puces basé en Europe avec lequel Apple travaille depuis le tout premier iPhone de 2007. L’autre dépense, vous avez fait le calcul, correspond elle aussi à 300 millions de dollars. Elle est liée à des achats réalisés dans cette même société. Dialog décrit cela comme un contrat de transfert d’actifs et de licences.

Il s’agit tout de même de la plus grosse acquisition d’Apple, de très loin d’ailleurs. 300 personnes vont rejoindre les équipes de la marque. Ce qui correspond à environ 16% de l’effectif total de Dialog. Il semblerait que ces 300 ingénieurs travaillent déjà en étroite collaboration avec les équipes Apple depuis plusieurs années.
Le média TechCrunch nous apprend qu’Apple va investir des bâtiments entiers qui appartenaient à Dialog. Ils créeront également des équipes mixtes – Apple/Dialog. Leur collaboration continuera à fonctionner de manière très efficace. Ces 300 salariés passent sous la responsabilité de Johny Srouji, vice-président et Directeur des technologies chez Apple.
Il a d’ailleurs récemment déclaré que « Dialog possède une grande expertise dans le développement des puces et nous sommes ravis de compter sur ce groupe d’ingénieurs talentueux, qui soutient depuis longtemps nos produits. Notre relation avec Dialog remonte aux premiers iPhones et nous sommes impatients de la poursuivre à leurs côtés ». De son côté, Jalal Bagherli, PDG de Dialog affirme que « cette transaction réaffirme notre volonté de vouloir continuer à travailler avec Apple et témoigne de la haute valeur ajoutée des activités et des technologies développées par Dialog ».